Le festival Tanabata

estampe japonaise de Chikanobu Toyohara Le festival Tanabata
  • estampe japonaise de Chikanobu Toyohara Le festival Tanabata
  • estampe japonaise de Chikanobu Toyohara Le festival Tanabata
  • estampe japonaise de Chikanobu Toyohara Le festival Tanabata
Artiste
Chikanobu Toyohara (1838-1912)
Séries
12 mois des traditions à Edo
Edité
circa 1889
Editeur
Yokoyama Ryohachi
Signature
Yoshi Chikanobu
Format
Oban (3 panneaux détachés env. 36,19 cm x 70,48 cm)
Réf.
RR 480
0,00 €

Description

Chikanobu Toyohara (1838 - 1912)

Série des 12 mois des traditions à Edo

Le 7ème mois : le festival de Tanabata à Sujikai

 

Ce festival qui a lieu le 7ème jour du 7ème mois du calendrier lunaire japonais est la fête des étoiles. Elle célèbre la rencontre de Hori hime et de Hiko boshi.

C'est une histoire d'amour entre une déesse et un bouvier . Pour lui, la déesse quitte le monde céleste, l'épouse et lui donne deux enfants (une fille et un garçon). La mère de la déesse  finit par retrouver sa fille et la fait revenir dans le monde des dieux. Pour empêcher le bouvier, bien décidé à retrouver sa femme, d'arriver jusqu'au royaume céleste, les dieux séparent les deux mondes par une rivière infranchissable, la Voie lactée. Devant les pleurs incessants de la princesse d'un côté et du bouvier et de ses enfants de l'autre, les dieux leur accordent de pouvoir se retrouver une fois par an, la septième nuit du septième mois.

Cette fête est encore célébrée au Japon. Les japonais écrivent leurs souhaits ou de petits poèmes sur un tanzaku et les accrochent sur des feuilles. On dit que Ori hime et Hiko boshi exhauceront les voeux.

 

Condition : 3 panneaux séparés contrecollés sur du vieux papier. Légères salissures et rides. Bien dans l'ensemble. Voir photos